La Presse en parle 

Terre-Net

 

….”  Pour IBMA France, le développement du biocontrôle doit maintenant passer par un meilleur déploiement des solutions existantes, notamment grâce au contrat de solutions paru début juillet. Une accélération de la recherche est aussi nécessaire. « Pour développer les activités de recherche sur le biocontrôle en France, des mesures comme un crédit impôt recherche majoré sur le biocontrôle nous paraissent simples à mettre en œuvre », explique Antoine Meyer. « Ces mesures, limitées à 10 ans, sont à même de créer les emplois privés nécessaires et les recettes fiscales afférentes pour l’Etat, rendant cet investissement rentable. » 

Ainsi, les prochaines Rencontres annuelles du biocontrôle, organisées par IBMA France début 2020, permettront à l’ensemble des acteurs de faire le point sur le biocontrôle. “

 

Lire l’Article Complet