Directeur de TvAgri et animateur de l’émission Tv PowerBoost et des Tontons Farmers Jean-Paul Hebrard sera l’animateur des 7es Rencontres annuelles du biocontrôle. Rencontre avec un… bavard !

Les 7es Rencontres annuelles du biocontrôle se tiendront cette année sous une forme télévisée. Pourquoi ? 

Jean-Paul Hébrard : Les contraintes sanitaires liées à la crise Covid remettent aujourd’hui en cause de nombreux événements. Les reporter est une solution peu satisfaisante. En effet, ces événements existent car ils permettent le nécessaire transfert d’informations et il nous faut aujourd’hui vivre avec ce maudit virus ! Les webinaires sont souvent jugés ennuyeux. Notre métier est de créer chaque jour des émissions de télévision et nous disposons d’un savoir faire pour maintenir l’attention d’un auditoire. Une émission TV nous semble être la meilleure transposition dans le monde virtuel d’un événement présentiel. Cela a fait ses preuves depuis des décennies ! 

Un tel format peut-il permettre de toucher plus de monde ? 

Jean-Paul Hébrard : Oui, une émission ne remplacera jamais la convivialité que l’on peut retrouver dans un colloque ou une assemblée générale mais, en revanche, permet d’accroître l’impact de sa communication. En s’associant avec des médias – comme TvAgri – qui créent des liens d’informations au quotidien, le contenu d’un colloque n’est plus réservé à quelques dizaines ou centaines de participants mais peut toucher une cible qui se compte en milliers voire en dizaines de milliers de personnes. Nous diffuserons le direct des 7es Rencontres annuelles du biocontrôle sur notre chaine Youtube Powerboost qui compte plus de 50 000 abonnés. 

Comment cela va-t-il se dérouler ?

Jean-Paul Hébrard : Nous avons, à notre disposition, de nombreux moyens pour augmenter le transfert d’informations. Nous avons maintenu, bien sûr, toutes les thématiques qui devaient être abordées lors des 7es Rencontres annuelles du biocontrôle mais nous avons travaillé le fil conducteur de l’émission de façon à condenser, à varier et à rythmer le transfert des infos. Avec les membres d’IBMA France, au cours des réunions préparatoires, nous élaguons, nous ne conservons que l’essentiel pour rentrer dans un format de 2 heures. Nous faisons appel à des reportages pour bien montrer et expliquer mais aussi à des débats pour générer des contenus originaux qui ne peuvent naître que de la spontanéité d’un échange en direct.

Est-ce que les débats seront maintenus ? 

Jean-Paul Hébrard : Je suis très heureux d’avoir été retenu pour animer ces 7es Rencontres annuelles du biocontrôle qui sont en fait une première ! Mais si le virtuel s’impose pour des raisons sanitaires, si le public sera restreint aux intervenants en plateau, si le format sera bien plus court… le terme « Rencontres » garde tout son sens ! En effet, j’aurai pour mission de dynamiser les temps d’échanges, de faire vivre les espaces de discussion et le public pourra, à tout moment, interagir en posant des questions, en adressant des commentaires. Le numérique permet aujourd’hui une grande interactivité.

Écrit par AdminIBMA